Je suis Perséphone fille des dieux, insouciante comme les papillons, joyeuse et légère comme une brise de printemps.

je suis belle, jeune, aimée jusqu’à la fusion, jusqu’à l’étouffement par ma mère.


Je suis Perséphone fille des dieux, l’enfant gâtée qui ne pense qu’à jouer et se promener parmi les fleurs.

Je suis libre, je ne pose aucune question, je profite de cette vie par tous les pores de ma peau.


je suis Perséphone, fille des Dieux,

amoureuse et inquiète.

Je suis maintenant au fond du fond

dans les entrailles de la terre,

tiraillée, chahutée  par ma nouvelle vie.


je suis celle qui se rectifie,

mûrit et s’allège de l’inutile et du superflu.



Je suis Perséphone, fille des dieux

je suis dans l’acceptation, plus légère je remonte à la surface,

je me transforme de chenille en papillon, douloureusement,

de grain de blé en épi.


Je suis Perséphone fille des dieux, je fais renaître la vie, le printemps, la joie, les couleurs.


Je suis Perséphone, fille des dieux

je suis celle qui aspire au renouveau, à grandir, à faire participer l’univers à ma joie d’être là, ici et maintenant.


 JE SUIS PERSEPHONE FILLE DES DIEUX

                                                                                           Josette