Accueil Théâtre Voix Eloge de soi Créations Qui sommes-nous ? Contact
 Cie  les chantiers funambules 
Théâtre-Voix-Improvisation
Accueil Théâtre Voix Eloge de soi Créations Qui sommes-nous ? Contact

Site réalisé par : olivier sybillin 06 62 71 37 30

contact

Un renseignement ? Une question ?

Contactez-nous…

Les concerts des  Funambules












        



       




NOS PROCHAINS CONCERTS



Tour de chant des « Funambules » au Poët-Sigillat  Juillet 2017


Le samedi 22 juillet, au Poët-Sigillat, pour la première édition de la fête « Les écrits volent », nous étions sérieusement gâtés. Après la gravité et l'émotion que nous avaient données Serge Pauthe et Pascal Coignet  nous avions, dans la salle de la mairie, les « Chantiers Funambules » : Emilia Sol et Alain Nouvel, pour un tour de chant amoureux et poétique, où nous retrouvions la gravité et l'émotion mais sur un registre juste un peu différent : plus léger peut-être, voire même par instant coquin.     

Alain était au piano et Emilia chantait (même si parfois Alain mêlait aussi son chant à celui de sa compagne) et, je ne sais pas pourquoi – ou plutôt si, je le sais trop bien – dès les premières notes et les premiers mots, nous eûmes les larmes aux yeux face à tant de justesse : justesse des mots, justesse du ton (et bien sûr... de la musique!). Alain et Emilia écrivent leurs textes. Ce sont de courts poèmes qui parlent de l'amour, du quotidien, du vécu ordinaire (ou extra-ordinaire), qui parlent d'une fête un peu étrange mais qui ne l'était pas : c'était seulement qu'on y trouvait des enfants un peu différents des autres. Qui portent haut les interrogations d'une femme qui ne se voit pas passer ses jours à compter les heures qui passent. Il y a du Catherine Sauvage chez Emilia.

Alain et Emilia nous ont donné une heure de bonheur à les écouter. Nous avions oublié que nous étions dans un lieu solennel, nous nous sommes crus un temps sur une petite scène comme il en existait autrefois du côté de Montmartre ou bien à l'Echelle de Jacob. Barbara non plus n'était pas loin (même si son « Rémusat » n'a rien à voir avec le village de la Drôme qui, pour nous, est juste de l'autre côté de la montagne).


Alain Lecomte

Président de l'association « Les Lectures du Poët »